Transport et réception du carrelage

Le transport peut être fait par divers intervenants :

  • Le transitaire,
  • Le ou les transporteurs,
  • Eventuellement le livreur.

Le transport du carrelage

Nos transporteurs travaillent sur toute la France métropolitaine, ainsi que dans des pays européens limitrophes de la France (la Belgique et le Luxembourg).

Les camions sont des véhicules articulés de 19 ou 38 tonnes (semi-remorque) de transport international. Ils ne peuvent circuler librement partout et parfois même avec des autorisations spéciales et ne sont pas équipés de matériel de déchargement (sauf 19 tonnes équipés de hayon élévateur).

Si votre achat porte sur plusieurs marques de carrelages, il sera utile de rapatrier l’ensemble de vos achats en un seul point de chargement (le transitaire), afin de ne pas payer plusieurs fois le forfait minimum dit de ‘ramassage’, par le transporteur, qui coûte l’équivalent du prix d’une tonne transportée.

Recommandations indispensables

Votre présence ou une personne de confiance au déchargement du carrelage est indispensable pour le contrôle des marchandises livrées.

  • Le transporteur achemine le carrelage soit chez un réceptionnaire (selon votre choix) sur votre département de résidence, soit à une plateforme de stockage qui assurera la livraison devant votre domicile (et non dans votre domicile).
  • Un paquet de carrelage qui a subi un dommage est très facilement identifiable par les bruits de carreaux cassés et la consistance du paquet qui n’est plus compacte.
  • Une casse due au transport ou un défaut de fabrication sont tolérées légalement dans la mesure où ils ne concernent pas plus de 5 % de la totalité de la commande, en raison du fait que les produits sont le plus souvent, réutilisés dans les coupes lors de la pose.
  • Effectuez obligatoirement et systématiquement des réserves de déballage, cela vous laissera le temps de contrôler vos paquets un par un à la réception ou lors du déménagement entre le point de livraison et votre maison.
  • Venez obligatoirement avec un appareil photo (avec horodateur) pour constater un éventuel dégât et commencez par photographier vos palettes dans le camion avant déchargement.
  • Vérifiez lors du déchargement que la palette est bien filmée sans déchirure sur le film plastique, et que les paquets de carrelage ne sont pas visiblement abîmés (contrôlez l’aspect extérieur de la palette et surtout sa base).
  • Chez vous, ouvrez quelques boîtes de carrelage à différents endroits de votre stockage pour contrôler que le produit livré est conforme à votre achat (la vérification de 10 % à divers endroits de votre livraison est suffisante pour constater une éventuelle erreur).

En toute circonstance, même si les litiges sont extrêmement rares, veillez à prendre toute disposition qui vous protège et sauvegarde vos intérêts. (Photos, témoins, aveux, signatures, reconnaissances écrites etc..).